L’APEI signe une convention avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS)

Jeudi 28 septembre 2017, la signature d’une convention «Retard à l’embauche et formation» a eu lieu entre l’APEI de Saint-Amand-Montrond et le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) du Cher.

Convention SDIS

Christian Denis, entouré du commandant Collard et du lieutenant Saint-Genest, et Ludivine Chauveau

En présence d’Annie Lallier, conseillère départementale, du capitaine Michel Soudy, du lieutenant Philippe Saint-Genest, de Claude Roger, maire adjoint, le directeur général de l’APEI de Saint-Amand-Montrond Christian Denis et le commandant Eric Collard ont signé une convention qui permet à Ludivine Chauveau, salariée de l’entreprise adaptée Le Verdier et pompier volontaire à Culan, d’arriver plus tard à son travail si elle est partie en intervention la nuit, mais aussi de lui accorder du temps pour continuer à se former.

Cette signature s’inscrit dans la lignée mise en place depuis des années et qui permet de créer un lien avec le territoire en proposant de l’emploi adapté à des personnes en situation de handicap. C’est également une action citoyenne pour notre entreprise de permettre aux salariés qui le souhaitent de s’engager dans une mission de bénévolat au service de la population.

Souhaitons que cet exemple de partenariat donne envie à de nombreuses personnes de s’engager auprès des sapeurs pompiers volontaires et aux entreprises d’accorder du temps à leurs salariés pour la réalisation de leur mission.

Yassine Azoug, journaliste, en parle dans le Berry Républicain du 29 septembre 2017 :

Une convention signée, hier, entre l’Association de parents d’enfants inadaptés et les pompiers

Convention SDIS

La convention a été signée hier après-midi dans les locaux de l’entreprise adaptée Le Verdier. Le Sdis était représenté par le commandant Eric Collard, le capitaine Michel Soudy et le lieutenant Philippe Saint-Genes.

L’Association de parents d’enfants inadaptés de Saint-Amand a décidé de soutenir le volontariat chez les pompiers en mettant à disposition une salariée.

L’Association de parents d’enfants inadaptés (APEI) de Saint-Amand et les sapeurs-pompiers du Cher sont dorénavant liés.
Cette association, qui a créé plusieurs structures d’accueil et d’emploi pour des adultes déficients intellectuels et/ou souffrant d’une altération du comportement adaptatif, a signé hier une convention de mise à disposition d’une de ses salariées avec le service départemental d’incendie et de secours (Sdis).

« Avec cette convention, nous nous inscrivons dans notre ligne qui est de créer du lien avec le territoire, que nous avons mise en place il y a de nombreuses années en proposant de l’emploi adapté à des personnes en situation de handicap », explique le directeur général de l’APEI, Christian Denis.
Hier après-midi, Ludivine Chauveau, vingt-cinq ans, a donc signé une convention qui lie son employeur et le Sdis, Elle est affectée au centre de secours de Culan. La jeune femme, qui fait partie de l’équipe d’encadrement de l’entreprise adaptée Le Verdier (l’une des deux de l’APEI), baigne dans l’univers des pompiers depuis l’âge de dix ans. « Quand j’étais plus jeune, je souhaitais faire du basket, raconte-t-elle. Mais ma mère n’a pas voulu et m’a inscrite aux jeunes sapeurs-pompiers (JSP) à Culan. C’est comme ça que ma passion est née. On m’a beaucoup transmis et je souhaite le faire à mon tour. »
Ludivine Chauveau a donc suivi le cursus des JSP, avant de prendre la responsabilité de la section. Pompier volontaire, elle va pouvoir, grâce à cette convention, se dégager du temps pour partir en intervention mais également se former, notamment à commander un engin incendie. Dans deux ans, elle pourra intégrer l’école des officiers à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). « Elle deviendra l’adjointe au chef de centre de Culan », indique l’actuel chef du centre culanais, Michel Soudy.
Des passionnés comme Ludivine Chauveau, le Sdis en cherche. « Dans le département, 85 % des sapeurs-pompiers sont des volontaires, explique le commandant Éric Collard. Et ces conventions de disponibilité, dont certaines permettent un retard pour arriver au travail, sont importantes pour nous. Elles sont là pour faciliter la vie des salariés dans leur engagement au service des autres. »

 L’APEI
PRESENTATION
L’Association de parents d’enfants inadaptés de Saint-Amand-Montrond a été créée le 25 avril 1978 par un groupe de parents.
Gérée par un conseil d’administration composé de parents ou d’amis d’enfants inadaptés ou handicapés, la structure accueille des adultes déficients intellectuels et/ou souffrant d’une altération du comportement adaptatif.
En liaison avec l’Union nationale des associations de parents d’enfants inadaptés, elle a pour but de donner à ces personnes les moyens de s’insérer dans la société et le monde professionnel.
Cette association a créé deux établissements et services d’aide par le travail, deux entreprises adaptées (Le Verdier et L’Artisanerie) et les foyers d’hébergement Bernard-Fagot.
« Nous employons près de 250 personnes en situation de handicap. Le chiffre d’affaires est de 26 millions d’euros et nous comptons 87.000 clients », précise le directeur général, Christian Denis. De nouvelles activités et services vont se mettre en place dans les prochains jours et mois (nettoyage de véhicules et service de blanchisserie en centre-ville).