L’association s’engage dans le développement durable

Julie Bonillo vient d’intégrer l’APEI de Saint-Amand Montrond pour accompagner les deux entreprises adaptées, L’Artisanerie et Le Verdier vers la norme ISO 14001

La Nouvelle République du 19 février 2009 (p.20) s’en fait l’écho par l’intermédiaire d’Olivier Pirot – journaliste :
>> Télécharger l’article

L’écologie en entreprise ça ne s’improvise pas

Julie Bonillo a été engagée pour conduire l’Apei à la norme Iso 14001. Une certification qui engage l’association sur la voie du développement durable.

« Accéder à la certification de la norme Iso 14001, explique Julie Bonillo, chargée de mission de l’Apei, c’est d’abord définir une politique de management liée à l’environnement. Mais c’est aussi un engagement sur le long terme pour une entreprise. »

L’environnement, l’écologie, le développement durable… ne sont plus seulement des aspirations de citoyens ou de politiques mais aussi de vrais axes de développement au sein des entreprises. Réduire sa consommation d’énergie, mieux traiter les eaux usées, réduire ou mieux valoriser ses déchets, ses transports, ses politiques d’achat dans le domaine du développement durable… sont des réalités.

Mais tout cela ne s’improvise pas. Cela se programme même de manière très précise en terme de méthodes de travail et de fonctionnement interne. Les universités françaises forment d’ailleurs aujourd’hui des spécialistes comme Julie Bonillo, que l’Apei a engagée en janvier comme chargée de mission. L’Association des parents d’enfants inadaptés a, en effet, recours à ses services afin d’obtenir la certification à la norme internationale Iso 14001 (lire ci-dessous).

Une preuve des bonnes pratiques de l’entreprise

« La certification est une preuve des bonnes pratiques d’une entreprise, explique la jeune femme. Aller vers la norme Iso 14001 c’est déterminer de vraies méthodes de travail. » Et revoir certaines tâches quotidiennes pour « maîtriser son impact sur l’environnement. » C’est un geste noble qui s’accompagne surtout d’un volet économique. « Le mot d’ordre, c’est l’amélioration en continu. On ne peut pas se contenter d’obtenir une certification. Cela doit pousser à s’améliorer continuellement. » S’il faut en effet changer les mentalités ou optimiser les pratiques existantes, il faut aussi former en interne des salariés capables d’auditer l’entreprise. En étant constamment en veille sur les évolutions des règlements et des législations, ces salariés aideront aussi l’entreprise à les anticiper. Sans compter qu’une certification à la norme Iso 14001 garantit à l’entreprise une image éco-responsable. Et cela devient également aujourd’hui un argument commercial non négligeable.

Profil

Julie Bonillo a 24 ans et est originaire du Saint-Amandois. Après des études d’économie aux universités de Tours et de Clermont-Ferrand, elle a décroché un master de développement durable avec une spécialité liée aux pays en voir de développement, au Cerdi (Centre d’études et de recherche sur le développement international), à Clermont-Ferrand. A l’issue de sa formation, elle a également effectué un stage de six mois en Mongolie auprès de l’ambassade de France, à Oulan-Bator. Elle a travaillé au développement du microcrédit pour inciter les populations nomades à se sédentariser et ainsi lutter contre l’exode rural suite aux premiers bouleversements climatiques sur les troupeaux locaux.

« Être une entreprise citoyenne »

Le désir de l’Apei de se lancer dans l’obtention d’une certification Iso 14001 répond à la volonté de considérer aussi l’association qui possède plusieurs unités de production comme « une entreprise citoyenne ». Pour Christian Denis, directeur général, la raison même de l’Association de parents d’enfants inadaptés (Apei) est d’avoir « une mission plus large dans la société. Nous avons des responsabilités en tant qu’entreprise sur l’environnement ».

Début 2009, l’Apei a donc engagé une chargée de mission afin de mener à terme la phase de certification à la norme Iso 14001. « On se donne 12 ou 14 mois pour y arriver autour de Julie Bonillo mais aussi les cadres de l’entreprise et les employés que nous voulons faire participer. C’est un projet mobilisateur au sein des entreprises. » Un projet ambitieux que le directeur chiffre aux alentours de « 20.000 à 25.000 € », sans compter le salaire de la chargée de mission. « Nous ne voulons pas rester au stade du bricolage et nous avions fait la même chose lorsque nous avions créé notre site Internet. A un moment donné, il faut faire appel aux compétences que l’on n’a pas pour franchir un cap. Et des compétences, ça se rémunère à leur juste valeur. » Tous les mardis après-midi, un point est donc fait avec Julie Bonillo et les cadres de l’entreprise pour suivre les nombreuses étapes de la démarche.

10e colloque francophone de Noirlac

Pour télécharger les interventions…

 

A l’initiative de l’APEI de Saint-Amand Montrond, les 19 et 20 novembre 2008 s’est tenu le 10e colloque francophone de Noirlac sur le thème « Affectivité, sexualité et handicap »

 

Pour en savoir plus sur le 10e colloque >>>

Les présentations disponibles à ce jour :

Interventions du 19 novembre 2008
pdf Allocution de bienvenue M. J.-P. HAVARD (Président de l’APEI)
pdf Allocution inaugurale M. P. GOHET (Délégué interministériel pour les personnes handicapées – Paris)
pdf Suite de l’allocution de M. P. GOHET Réponses à différentes questions de l’assistance
pdf Allocution inaugurale M. L. LEVESQUE (Conseiller Hon. Conseil Régional Poitou-Charentes)
pdf Allocution inaugurale Dr L. ALIX (Président du GEFSS – Poitiers)
pdf La réalité de la question = Affectivité, génitalité, sexualité chez la personne handicapée M. J.F. GUEGAN (Directeur d’Etablissement de l’intervention sociale (en formation), accompagnant à l’Arche du Senevé – La Haye Fouassière)
pdf Débat suite à l’intervention de M. J.-F. GUEGAN
pdf Films sur la vie affective et la sexualité des personnes handicapées Mme M. SALADIN (Cinéaste spécialisé dans le monde du Handicap – DID – Paris) M. A. CASANOVA (Cinéaste spécialisé dans le monde du Handicap – DID – Paris)
Les points de vue philosophiques, moraux et sociologiques comparés : table ronde
pdf Le point de vue du philosophe Pr J. CHANTEUR (Professeur Emérite de Philosophie morale et politique à la Sorbonne – Paris)
pdf L’approche chrétienne Mme A. LIZOTTE (Docteur en Philosophie et écrivain – Association pour la Formation Chrétienne de la Personne – Solesmes)
pdf

La sexualité dans la culture de l’Afrique Pr. J. GOASGUEN (Médecin Général – HIA Val de Grâce Paris, Neurologue – Anthropologue – Perpignan)

Les approches médico-légales
pdf De la liberté amoureuse à la maltraitance chez les personnes handicapées M. Ph. DARRIEUX (1er Vice Président du Tribunal de Grande Instance – Poitiers)
pdf Débat suite à l’intervention de M. Ph. DARRIEUX
Approches médicales et sociales
pdf Le médecin : confident, observateur clinicien, conseiller et/ou décideur en matière d’affectivité et de sexualité du handicapé ? M. G. FERREY (Psychiatre – CH S. VEIL – Eaubonne)
pdf Débat suite à l’intervention de M. G. FERREY
pdf Sexualité des personnes handicapées moteur Mme C. DESCHAMPS M. M. NUSS (Président de la Coordination Handicap et Autonomie – La Maison des Associations – Strasbourg)
pdf Traumatisme crânien, impuissance, sexualité Pr. Cl. HAMONET (Ancien Chef de Service de Rééducation fonctionnelle et réadaptation médicale (Créteil) – Médecin Consultant à l’Hôtel-Dieu (Paris) – Anthropologue – Expert à l’OMS – Professeur à l’Université du Kansas (USA))
pdf Procréation chez les Personnes Handicapées : le point de vue du Généticien Dr M-C. de BLOIS (Maître de Conférence des Universités – Praticien Hospitalier – Généticienne – Hôpital NECKER – Paris)
pdf Les techniques audiovisuelles en sexothérapie M. J. JOST (Président fondateur du Centre international de Musicothérapie et Vice-Président de l’Institut d’Etudes, de Recherches, de Formation en Action Sociale (IERFAS) – Paris) Mme C. HERENG (Chorégraphe, Musicienne, Comédienne, Responsable du Département audiovisuel de l’Institut d’Etudes, de Recherches, de Formation en Action Sociale (IERFAS) – Paris)
Interventions du 20 novembre 2008
L’approche éducative
pdf L’homme moderne est-il davantage libre de ses choix ? Dr S. LELONG (Psychiatre – Pédopsychiatre – Psychanalyste – Ecrivain Chef de Service Intersectoriel de Pédopsychiatrie – Royan)
pdf Synthèse du débat suite à l’intervention du Dr S. LELONG
PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN INSTITUTION : TABLE RONDE
pdf Propos introductifs M. B. MAITREJEAN (Ancien Directeur de l’IEM – Fondation HOPALE de Berck)
pdf Vie affective et sexuelle en institution Mme M. de JOUVENCEL (Psychologue – Neuropsychologue – Diplômée de Psychiatrie légale – Expert près la Cour d’Appel de Versailles (78) – Maule)
pdf La gestion des questions affectives et sexuelles dans un foyer occupationnel M. J-P. BRUN (Chef de Service Educatif – Foyer occupationnel Odyssée)
pdf La gestion des questions affectives et sexuelles dans un hameau services intergénérationnel Dr. P. PELLERIN (Maire – Cofondateur du Hameau-Services – Sommières)
pdf Synthèse du débat suite à l’intervention du Dr P. PELLERIN
PARENTALITE ET VIE AFFECTIVE :TABLE RONDE
pdf Propos introductifs M. J. REGARD (Consultant en management relationnel – Membre de l’Institut de recherche en métapsychologie de Palo-Alto (Californie))
pdf Approche sociologique de la parentalité et de la procréation Mme N. DIEDERICH (Chargée de recherche à l’INSERM – Centre d’Etudes des Mouvements sociaux – Paris)
pdf Oser être femme et oser être mère Mme D. SIEGRIST (Journaliste – Ecrivain – Auteur d’ouvrages sur la Maternité et le Handicap moteur – Vienne)
pdf Handicap et parentalité M. M. ONILLON (Directeur de la Maison du Sophora (Foyer d’Accueil Médicalisé) – Gauchy)
pdf Témoignage de parents M. Ch. HERNANDEZ (Ancien Chargé de mission interministérielle sur le Handicap – Paris)
pdf Témoignage de Mme Nathalie ALEXANDRE
pdf Témoignage de M. H. FAIVRE
pdf Synthèse et conclusion du colloque M. J. SAVY (Rédacteur en Chef de la revue Réadaptation – Paris)
pdf Allocution de clôture M. J.-P. HAVARD (Président de l’APEI)
pdf Allocution de clôture Dr Lionel ALIX (Président du GEFSS – Poitiers)

Judo handisport

Début d’année 2009 prometteur pour Didier Béguet

Didier Béguet, salarié de l’entreprise adaptée Le Verdier depuis 1996, est employé comme agent d’accueil standardiste.
Grâce à une forte motivation et un allègement par l’association, de 8 heures par semaine de son temps de travail, Didier peut s’entraîner de manière intensive et ses résultats sont à la hauteur de nos espérances.

Le 16 janvier, à Vierzon, Didier a obtenu le 4e DAN, récompense officielle qui lui a été remise par M. Van Hauwe, Maître 7e DAN.
Le 24 janvier, lors du Championnat de France handisport à Toulouse, il a obtenu le titre de vice-champion de France 2009.

Didier et Antony Marteau, son partenaire de Katas (démonstrations techniques de mouvements de judo)

Didier, vice-champion de France 2009

Le 31 janvier, lors de l’Eurométropôle Masters de judo à Lille, tournoi international vétérans « valides », il a obtenu la 4e place.

En action sur le tatami…